Partager sur:

Nouvelle Présidente de la Commission Centrale des Arbitres (CCA), Mme Athacou Agathe fait le bilan de l'arbitrage de la première phase du championnat national de Côte d'Ivoire de la saison 2020-2021 "LONACI Ligue 1". La première dame à présider la CCA est heureuse d'avoir réussi ce premier parcours. Dans un entretien, elle relate comment elle a réussi à introduire les Arbitres dames dans le championnat élite.

 

Vous êtes la nouvelle Présidente de la Commission Centrale des Arbitres. Comment pouvez-vous mieux vous présentez ?

Je voudrais vous dire merci d’être venus me rencontrer pour en savoir plus sur ma personne et savoir ce que je fais. Je suis une ancienne Arbitre internationale FIFA. C’est depuis 1996 que j’ai fais mes premiers pas dans l’arbitrage. Je suis maintenant une ancienne Arbitre internationale, Commissaire CAF du football féminin, Inspecteur d’Arbitre CAF. Dieu m’a fait la grâce d’être  à la tête  de cette Commission. C’est une instance de haut niveau. Je pense que c’est la grâce de Dieu.

Vous avez suivi les désignations et les prestations des Arbitres durant la première phase du championnat « LONACI Ligue 1 ». Quels sont les points de satisfaction et les aspects à améliorer ?

Je remercie d’abord la Présidente du Comité de Normalisation de la FIF, Mme Dao Gabala Mariam, qui, dès son  arrivée, a voulu instaurer les dames dans tous les domaines de la FIF. Notamment, dans les Commissions  de la FIF. Son choix a été porté sur ma personne pour diriger cette Commission qui a été de tout temps aux mains des hommes. La première dame à diriger une Commission  Centrale des Arbitres (CCA), c’est madame Athacou Agathe. J’ai pris les désignations à partir de la 7è journée. Il faut dire que ma satisfaction est dirigée vers les dames Arbitres internationales qui ont fait leur entrée dans le championnat national élite de Ligue 1. On note au niveau de ces dames : Sonia Zomadré , Ta Lou Prisca, Appiah Ndeko Edwige, Akoua Kossonoux qui sont rentrées comme Arbitres dans le championnat. Elles ont officié comme des hommes. Ma première satisfaction va à l’endroit de Madame la Présidente du CN-FIF qui voulait un arbitrage mixte afin que les hommes et les femmes soient au même niveau. Elles m’ont donné satisfaction à ce niveau. A chaque match, les dames Arbitres étaient au commande jusqu’à ce qu’à la 14è journée, j’infiltre au centre une dame bien encadrée par deux hommes Ngoh Adou et Kobenan Prosper, qui ont vraiment soutenus l’Arbitre Sonia Zomadré qui a officié son match comme il fallait. Sans crainte, ni peur, elle a fait ce qu’il faillait faire pour que le match se termine par un score de zéro but partout. C’était le match ASI contre le FC San Pedro de la  14è journée de la LONACI Ligue 1. C’était un match très déterminant. Elle a tiré son épingle du jeu. Hors mis ce match, elle a fait au moins huit matches avant d’officier cette 14è journée. En tout cas, elle a eu de l’expérience avant d’arriver là. Je lui tire mon chapeau  pour  la suite. Vous allez toujours voir des dames au coté des hommes dans la Superdivision.

 

Quel est le bilan général de cette phase ?

Dans l’ensemble, le championnat s’est véritablement bien déroulé. Ils se sont bien comportés. Les Arbitres se sont très  bien comportés. Sauf qu’à la 9è journée où il y a eu quelques soucis. N’eut été la vigilance des Assistants, l’Arbitre s’était un peu fourvoyé. Mais, l’erreur est humaine. Il faut dire que sur l’ensemble de la première phase du championnat, on a eu satisfaction. Les Arbitres ont joué à fond comme on le leur avait demandé. Les clubs sont satisfaits. Il n’y a pas eu vraiment de plaintes. Madame la Présidente est aussi satisfaite du premier tour. Je pense qu’au second tour, ils vont encore relever le niveau de l’arbitrage.

Que comptez-vous faire pour ce second tour du championnat ?

Pour le deuxième tour, il faut dire qu’il y a présentement une période de trêve. Nous allons reprendre le chemin pour un recadrage, faire le renforcement des acquis. A partir du jeudi 3 juin prochain, on va se mettre en jambes pour un séminaire afin de revoir encore le niveau technique. Et cela pour que les Arbitres reviennent avec des armes très affutés pour la Superdivision.

Entretien réalisé par TIEMELE Ives et Bado Abigail

I.T.