Partager sur:

Pour leur dernière séance d’entraînement à Abidjan avant leur départ pour Cotonou, les Éléphants ont montré de bien meilleurs dispositions dans tous les compartiments. Ce sont des garçons prêts à attaquer le Mozambique qui ont quitté sol béni ce jeudi sur le coup de 18h30

Tous les voyants sont au vert chez les Éléphants au terme de leur préparation à Abidjan. Pas de blessés ni de cas positifs au Covid 19. Ce qui rassure le sélectionneur national «Je suis satisfait dans l’ensemble de la préparation que nous avons eu pendant ses quatre jours. Avec tous les voyages il fallait que les joueurs récupèrent et ensuite mettre en place divers stratégies pour passer l’obstacle de l’équipe Mozambicaine. C’est une opposition importante et il ne faut se rater ». Sur les 25 joueurs seul Eric Bailly qui a deux cartons jaunes ne prendra pas part à la rencontre du Mozambique. Les autres conscients de ce fait feront le travail. Sébatien Haller « Nous avons bien travaillé durant cette préparation nous l’avons fait comme on prépare les autres matches ». Après le match de Maputo, Serges Aurier et ses coéquipiers savent que l’opposition de Cotonou reste un piège « le plus difficile pour ce sont les deux matches mais on reste focus sur le Mozambique et après on pensera au Cameroun. La finale du groupe D se disputera à Douala le 16 novembre mais avant il faudra franchir la barrière Mozambicaine

R.D.