Partager sur:

L’Asec Mimosas s’est imposée à l’Africa Sports (1-0, 22è) le samedi 30 septembre 2017 en match comptant pour la finale de la Super Coupe Félix Houphouët-Boigny du samedi 30 septembre 2017. Si les joueurs Mimos ont rendu possible ce succès, il faut aussi reconnaitre la main de l’entraineur Amani Yao César Lambert qui a été plus rusé tactiquement.

 

Amani Yao, coach de l’Asec : « Nous étions en place tactiquement »

« Je suis heureux d’avoir remporté ce duel face à mon frère Aka Kouamé. Nous étions en place tactiquement. Nous avons été moins bons par moment. C’est à force de vouloir bien faire, mes joueurs ne se sont pas relâchés. Mais je savais que le match allait être difficile. Notamment au plan physique. L’Africa Sports a perdu mais il faut reconnaitre le mérite de l’adversaire ».

 

Aka Kouamé : « Nous préparons la saison et non un match »

« Nous avons perdu mais ce n’est pas la fin du monde. Mes joueurs ont fait ce qu’ils pouvaient faire. Je n’ai pas à taper sur eux. Bien au contraire, je dois les mettre en confiance. Nous préparons la saison et non un match ».

Propos receuillis par Ives TIEMELE

 

I.T.