Partager sur:
Embed video: 

Le Président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) était face aux Présidents de club de la MTN Ligue 1 pour faire le bilan de la campagne des éliminatoires du Mondial 2018, ce mardi 21 novembre 2017 au siège de la FIF. Satisfaits des échanges, les responsables de clubs de l'élite du football ivoirien ont apporté leur soutien à l'instance fédérale.  

 

Diabaté Issouf (Pdt SC Gagnoa) :

 

« Nous soutenons le Président ASD »

« Le Président nous a entretenu sur l’élimination des Eléphants au Mondial 2018, sur les faits qui se sont passés dans la Loge VVIP lors du match Côte d’Ivoire-Maroc du 11 novembre dernier et sur le limogeage du Sélectionneur Marc Wilmots.

Nous avons pris acte de l’élimination des Eléphants et lui avons exprimé notre soutien.

En pareille situation, il y a beaucoup de ragots dus à la déception. Mais en tant que dirigeants de club, nous savons faire la part des choses. Certains vont jusqu’à demander la démission du Président. Mais nous estimons que l’élimination n’est pas un motif valable. Même l’Italie ne participera pas au prochain Mondial.

Les échanges ont été enrichissants et il n’y pas le feu à la demeure. »

 

Vagba Alexis (Pdt Africa Sports d’Abidjan) :

 

« Il n’a jamais été question de la démission du Président de la FIF »

« Le Président de la FIF nous a fait le bilan de la campagne des Eléphants au Mondial 2018. Il est également revenu sur ce qui s’est passé pendant le dernier match contre le Maroc. Il a fait son mea-culpa et il nous a présenté des excuses par rapport à l’élimination de la Côte d’Ivoire.

Nous avons compris tout ce qui s’est passé. Nous n’allons pas toujours gagner. Quand nous gagnons, il faut le féliciter. Si nous perdons, nous devons aussi comprendre. Il faut se réunir. Il faut se resouder pour repartir. Il n’est pas question de démission du Président.

Concernant les licences, le Président nous a bien expliqué. Dans tous les pays du monde, une licence ne coûte pas 1000 F CFA. Une commission sera mise en place. Elle va rencontrer les représentants de club pour décider d’un prix qui est acceptable pour tout le monde. Nous allons trouver une solution avant la nouvelle saison ».

 

Lt-Colonel Mamadou Koné (Pdt SOA) :

 

« Je sors satisfait de cette rencontre »

« Nous avons eu un échange avec le Président de la FIF sur un certain nombre de sujets. Notamment, le point après l’élimination de la Côte d’Ivoire en Coupe du Monde. Le Président nous a justifié le départ de l’entraineur Wilmots et tous les propos lus dans la presse.

Nous avons aussi abordé le sujet concernant l’augmentation du prix des licences et le nouveau projet de formation qui sera mis en place. Une séance de travail entre les responsables de club est même prévue pour faire des propositions à la Fédération. Je pense que le prix des licences est obsolète. La FIF a eu le nez creux de penser à cela. C’est une bonne chose comme des ressources additionnelles pour financer certaines compétitions. Notamment, celle des jeunes et de participer à la promotion du football ivoirien. Je pense que c’est une très bonne chose.

A propos du salaire et des indemnités de départ de l’ex-entraineur, je pense qu’il faut laisser la latitude au Président de la FIF de s’exprimer là-dessus. Il y a eu un accord. Le Président et l’entraineur se sont séparés à l’amiable. Je pense que c’est l’essentiel. Je sors satisfait de cette rencontre. Nous avons eu des échanges sur des sujets qui nous tenaient à cœur. Je souhaite que ce type de réunion soit régulier pour éviter les incompréhensions entre la Fédération et les clubs ».

 

Diomandé Lanciné (SG ASI, représentant le PCA) :

 

« Confiance renouvelée au Président de la FIF »

« Le Président de la FIF a convié les responsables de club à cette réunion pour les entretenir sur la campagne des Eléphants au Mondial 2018, ainsi que sur le limogeage du Sélectionneur national.

La réunion s’est déroulée dans une bonne ambiance et il a été souhaité que de telles rencontres se répètent pour le développement du football ivoirien.

De façon unanime, nous lui avons exprimé notre solidarité et nous lui faisons confiance dans la prise de décisions en vue de bâtir une équipe nationale forte. »

Propos recueillis par EK et IT

 

 

I.T.