Partager sur:

M. Dehoulé Omer et Me Raux Yao, deux membres du Comité Exécutif de la FIF ont animé une conférence de presse, le jeudi 2 juillet 2020 au siège de la Fédération Ivoirienne d Football (FIF) pour expliquer la démarche fédérale en ce qui concerne les dernières décisions liées à la montée en Ligue 1 et en Ligue 2, qui ont été suscitées de la contestation. 

Ces mesures pour la montée en Ligue 1 et en Ligue 2 ont été prises par rapport aux exigences de la CAF et au classement très serré des équipes.

Concernant l’élite, M. Déhoulé Omer a fait savoir que « cette disposition spécifique à la Ligue 1 liée surtout au rapport avec la CAF et dans l’idée de préserver l’intérêt des clubs en anticipant pour donner les noms des représentants en compétitions africaines ».  

L’analyse relative à la Ligue 2 s’est appuyée sur les conditions du déroulement du championnat qui s’est arrêté à la 16è journée. « Il n’était pas évident que le résultat à la 22è journée corresponde à la situation du moment. Voilà pourquoi, le Comité Exécutif, mettant en avant l’équité sportive, a proposé un tournoi. Le nombre de points qui sépare les trois premiers est serré. Pour cela, le Comité Exécutif a souhaité faire un mini tournoi pour déterminer les deux équipes qui montent la saison prochaine en Ligue 1 », a fait savoir M. Dehoulé Omer.  Ce sont des mesures qui sont exceptionnelles en tenant compte de la situation du Civid-19 et de l’incertitude d’une reprise du championnat. « Retenez que c’est en toute objectivité que le Comité Exécutif a essayé de mettre en place ce processus », a conclu le troisième vice-président.

A la question de savoir s’il revenait au Comité Exécutif de prendre cette décision, M. Raux Yao a répondu que l’article 40 du règlement spécial de la Ligue Professionnelle de Football (LPF) indique que les cas non prévus par le présent règlement est tranché par le bureau de la LPF et le cas échéant par le Comité Exécutif.

Et la LPF a estimé que ce dossier d’une telle importance devrait être réglé par le Comité Exécutif.

"Cette situation d’incompréhension dont se plaignent certains dirigeants de club va être résolue dans le dialogue et dans les échanges avec les concernés pour une issue heureuse" a confié M. Dehoulé Omer.

TIEMELE Ives

I.T.