Partager sur:

En match amical international préparatoire des éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations « CHAN Kenya 2018 », la sélection nationale locale de Côte d’Ivoire et son homologue du Bénin se sont séparées sur un nul (1-1), ce mercredi 31 mai 2017 à Abidjan au stade Robert Champroux. Diabaté Inza (69è) a ouvert le score pour les Ivoiriens qui ont été neutralisés par Yarou Nabil (80è).

En tournée de préparation, depuis quelques mois, pour le premier tour des éliminatoires du CHAN contre le Togo, en mi-juillet, les Ecureuils du Bénin, après le Ghana et le Burkina Faso, se sont essayés face aux Eléphants locaux.

Un match de haut niveau. Les Béninois sont vite rentrés dans le vif du sujet. Bien lancés, ils se sont offerts des occasions profitant des erreurs défensives ivoiriennes. Mais Blé Zadi, le portier des Eléphants est prompt pour annihiler ces actions.  

Les Ivoiriens répliquent bien. Notamment en seconde mi-temps. Le danger était permanent dans le camp béninois. Ouattara Ibrahim et Nda Jean Francis sont moins ingénieux pour profiter de ce temps fort (58è, 61è).

Il a fallu un travail personnel de Nguessan Bi Noël, rentré en seconde période, pour infiltrer et déséquilibrer le mur défensif béninois. Au premier signal, le joueur du Sewé Sport de San Pedro a été bousculé. La deuxième tentative est bonne. Nguessan Bi brûle la politesse à deux joueurs et sert Diabaté Inza (69è), bien situé pour remuer les filets béninois.

11 minutes plus tard, les Ecureuils trouvent l’égalisation sur un corner. Sur une tête chanceuse de Yarou Nabil.

Le but ne coupe pas l’appétit offensif des Ivoiriens. Mais Yao Kévin, dernier entrant, est maladroit et manque de conclure une belle offensive ivoirienne, dans le temps additionnel (90+3è).  

Eléphants et Ecureuils locaux se neutralisés (1-1) à Abidjan.

En trois jours de regroupement, les Eléphants ont trouvé des ressources pour défendre les couleurs ivoiriennes.

Un match retour est prévu dans les prochains mois au Bénin. Ce qui permettra à Kamara Ibrahim de consolider son équipe pour la bataille contre le Niger en mi-Août 2017.

Ives TIEMELE 

I.T.