Partager sur:
Embed video: 

Le sélectionneur des Eléphants était face à la presse ce jeudi 08 juin 2017 à l’Hôtel du stade de Bouaké. Marc Wilmots a fait la lumière sur l’actualité des Eléphants. Il a promis de gagner cette rencontre Côte d’Ivoire/Guinée de ce samedi à Bouaké pour rendre un hommage à Tioté Cheick, décédé lundi dernier.

A Bouaké pour disputer la première journée des éliminatoires de la CAN face au Syli national de Guinée ce samedi, les Eléphants profiteront de cette rencontre pour rendre un hommage à Tioté Cheick Ismaël, ex-international ivoirien, décédé en Chine à l’entrainement, le lundi dernier. « Il nous faut gagner ce match pour rendre un grand hommage à Tioté Cheick », a affirmé Marc Wilmots, le sélectionneur des Eléphants lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant match qui a eu lieu, pour la première fois, à Bouaké. Face aux journalistes, le nouveau patron de l’encadrement technique des Eléphants a annoncé que les joueurs rendront visite à la famille de Tioté Cheick au lendemain de la rencontre.

Très attendu sur la question de capitanat qui circule sur la toile, Marc Wilmots a indiqué qu’il veut mettre en place un collectif. Pour cela, il a mis des règles pour normaliser cette question. Celle de confier le brassard au joueur le plus capé parmi les 11 entrants. A ce titre, le sélectionneur a confié qu’il a engagé des échanges avec certains cadres. Notamment Salomon Kalou, Serey Dié et Gervinho.

Ce dernier, bénéficiant d’une autorisation pour obligation familiale, devrait rejoindre incessamment la sélection à Bouaké.

Revenu sur le match amical contre le Pays-Bas (5-0), Marc Wilmots a exprimé son regret pour cette déconvenue.  Si le stage précédent ce match s’est déroulé dans des conditions idéales, les Oranje ont été « un morceau dur » pour les Eléphants qui avaient connu plusieurs cas de blessures.   

C’est un Marc Wilmots très confiant qui s’est présenté face aux hommes de media. Il a confié qu’il a rangé dans les oubliettes ce refroidissant match amical. Il se focalise désormais sur de nouvelles choses à mettre en place contre la Guinée. « Nous jouons un derby sous régional contre la Guinée. Il faut tout faire pour gagner. Il faut aller chercher la victoire », a-t-il conclu.  

Arrivés à Bouaké ce jeudi, les Eléphants prendront, deux fois, le pouls de la pelouse du stade de la paix de Bouaké. L’équipe guinéenne s’entrainement à l’heure du match, ce vendredi.

Ives TIEMELE

I.T.