Partager sur:
Embed video: 

La Société Omnisport de l’Armée (SOA) a réalisé une grosse performance en battant la formation de FC San Pedro (3-2), ce dimanche 4 mars 2018 au stade Champroux en match comptant pour la 16è journée de la MTN Ligue 1. Derniers de la classe, les Militaires font un bon dans le classement et quitte la zone rouge.

Quand le sifflet de Vlei Patrick retentit pour la fin du match, c’est la grande euphorie dans le camp des Militaires. Le club des Sodjas est vainqueur sur le FC San Pedro. Un succès acquis grâce à la persévérance, au courage des joueurs et de l’encadrement technique.

Deux fois menés au score (24è, 66è) sur les réalisations de ZouZou Franck et Nana Antwi, les Militaires ont trouvé des ressources pour égaliser. C’est un travail à mettre à l’actif du duo Dosso Abou-Dagnoko Boubacar.

Très actif sur le front de l’attaque, ces deux joueurs ont fait craquer la défense de la formation de San Pedro. Le premier but égalisateur est intervenu à deux minutes de la pause sur un centre.

Au départ du ballon, il y avait Dosso Abou. Ce dernier envoie un puissant tir en direction des buts de Constant Henri. Le portier du FC San Pedro décolle à la rencontre du ballon. Mais il est surpris par Dagnoko Boubacar qui coupe la trajectoire et le ballon file dans les filets (1-1, 43è).

La mi-temps intervient. Les Sodjas reviennent plus forts. Ils déroulent la machine oppressive. La défense du FC San Pedro recule. Elle s’effrite même laissant souvent le boulevard. La SOA n’en profite pas. Bien au contraire.

Les Militaires vont encaisser un second but. Une réalisation à l’actif du Ghanéen Nana Antwi qui inscrit son premier but pour son premier match (2-1, 66è). La joie des hommes venus de San Pedro sera courte.

Quatre minutes plus tard, les Militaires mettent les pendules à l’heure. Sur un coup franc. Le scénario du duo Dosso Abou-Dagnoko Boubacar est en marche. Le premier envoie le centre dans la surface de réparation de San Pedro. Il s’en suit un cafouillage. Et c’est Dagnoko Boubacar qui est plus chanceux pour offrir l’égalisation aux Militaires (2-2, 70è). Plus rien jusqu’au terme du temps règlementaire.

Mais les Militaires vont frapper un dernière fois dans le temps additionnel (+4).

Cette fois-ci, le bonheur est bout du pied de Kouassi Yao Vivien qui profite d’une forêt de jambe à la suite d’un corner (3-2, 94è).

On croit le match terminé. Mais encore du suspense. Un penalty est sifflé en faveur de la formation de San Pedro. Le proposé au tir, Ouattara Ousmane perd son duel face Kouadio Serginho. Les Militaires sont aux anges.

En ballotage dans les matches aller, les Militaires sont réveillés (12è, 12 pts). Deux victoires et une défaite en trois matches, la SOA quitte la zone rouge et cela fait du bien. Et les Militaires comptent enchainer. « Nos stages commencent à payer. Il y avait beaucoup de failles. Il fallait que m’imprime ma façon de faire à mes joueurs. C’est un travail qui paye maintenant…Je crois au maintien de la SOA parce qu’il y a de la place. Chacune des matches sera une finale » a affirmé le coach de la SOA, Gnakala Yaci en conférence de presse d’après match.  

Ives TIEMELE

 

Les autres résultats

SC GAGNOA/BOUAKE FC : 1-1

ASI/AFRICA SPORTS : 0-0

SEWE SPORTS/MOOSSOU FC : 1-1

STADE D’ABIDJAN/AFAD : 0-0

TANDA/WAC, le jeudi 22 mars 2018 à Bondoukou à 15H30

USC BASSAM/ASEC MIMOSAS, le jeudi 22 mars 2018 au stade Champroux à 15H30

   

I.T.