Partager sur:

Il n’y aura aucun représentant ivoirien en Ligue des champions. Le Williamsville Athletic Club (WAC) et surtout l’Asec Mimosas seront reversé en Coupe de la Confédération de la Caf après les 16è de finale retour qui se sont joués ce week-end. La cause du WAC était déjà entendue après sa lourde défaite au match aller à Casablanca, au Maroc contre le Wydad Athletic club, l’autre WAC (2-7).

Samedi 17 mars 2018, malgré une victoire à domicile (2-0) grâce à deux penalties victorieux de Diallo Kouassi, Williamsville est éliminé de la compétition. 

Si jouer les barrages en Coupe de confédération de la Caf est absolument un gain pour les protégés de Koné Abackar qui doivent toutefois regretter leur revers du match aller, pour l’Asec Mimosas, c’est très frustrant. Les Mimos étaient à 90 minutes de la phase de poules de la Ligue des Champions.

Vainqueurs chez les adversaires (1-0), ils n’avaient à tout le moins qu’à se contenter d’un match nul pour composter leur ticket pour cette phase. Hier dimanche 18 mars 2018 au stade Felix Houphouët-Boigny, ils ont été incapable de le faire.

Pourtant ce sont eux qui ont réussi l’ouverture du score grâce à Badié Gbagnon Anicet à la 7è minute de la rencontre, Komlan Agbégnidan est fauché dans la surface de réparation. Le milieu de terrain venu de l’académie Amadou Diallo exécute la sentence avec succès (1-0). 

Mais l’Asec est vite rattrapée au score suite à un but sur coup franc de Fackson Kapumbu à la 29è minute du jeu (1-1). Les poulains d’Amani Yao n’auront pas les moyens pour conserver ce résultat de parité. Cinq minutes après l’heure de jeu, ils sont menés.

Lazarous Kambole, le véloce attaquant zambien, que Coulibaly Wonlo, Diomandé Ahmed Hervé et dans une certaine mesure, Badié Gbagnon, connaissent très bien. Il avait été passeur décisif contre la Côte d’Ivoire à Marrakech lors du match de poule du Championnat d’Afrique (Chan) qui avait opposé les Eléphants aux Chipolopolo (0-2).

C’est dommage pour le football ivoirien qui, avec l’Asec, méritait mieux. C’est d’autant plus dommage que l’Asec perd une énorme occasion de renflouer ses caisses avec une présence en phase de poules de la Ligue des Champions.

Source : L’Inter

I.T.