Partager sur:

Le WAC a été ridiculisé sur le large score de 2-7 face à l’AS Tanda, en match comptant pour la 18è journée de la LONACI Ligue 1, ce samedi 22 février 2020 à l’occasion de la réouverture du stade Robert Champroux. Un score jamais enregistré depuis le début du championnat. Ce qui porte à croire que les Guêpes du WAC ne se portent pas bien. Mais l’entraineur du WAC y croit. Son discours reste inchangé.

 

Kablan Marcellin, entraineur WAC : « je crois jusqu'à la dernière journée »

« Le discours ne change pas. Je crois à tout ce que je fais. Actuellement sur le plan défensif, nous avons de jeunes joueurs. Nous avons perdu, nous n’allons pas leur tiré dessus. Il faut plutôt les motiver pour qu’ils puissent avoir confiance. Je sais et je crois jusqu'à la dernière journée, le WAC va fêter. Les joueurs peuvent être démotivés. Mon rôle est de les remotiver, leur dire d’avoir toujours confiance en eux…Ce qui n’a pas marché aujourd’hui, c’est l’aspect défensif. Nous devons miser sur ce côté sinon dans le contenu, je pense que nous avons tenu le ballon. Nous essayons de faire notre possible pour mettre Mofossé Karidioula (blessé) sur pied. Il a pu jouer 35 à 40 minutes. Nous avons pris un autre attaquant. Nous pensions qu’il pouvait nous aider, mais nous voyons que l’adaptation est un peu difficile ».

 

Kouadio Jean Baptiste, entraineur AS Tanda : « L’adversaire a produit du jeu mais nous les avons eus sur nos transitions »

« Déjà je pense qu’il n’est pas facile de s’adapter au changement d’entraineur. Nous avons cherché à donner un peu d’envie à ses joueurs, qui, pendant la phase aller ont enregistré tellement de défaites. Quand nous sommes arrivés, nous avons cherché à échanger individuellement avec les joueurs pour leur faire savoir qu’ils faisaient de bons résultats les années précédentes et que sûrement ils sont tombés dans le doute. Après les échanges, nous avons su que les joueurs avaient perdu l’envie à force de perdre les matchs. Nous avons donc essayé de les motiver. C’est sur ce point là que nous avons assez travaillé. Je pense qu’aujourd’hui les joueurs étaient dans une bonne grâce et ils ont appliqué les consignes de l’entrainement. Je pense qu’ils commencent à prendre du plaisir. L’adversaire a produit du jeu mais nous les avons eus sur nos transitions. Lorsque nous récupérons le ballon, nous allons directement vers l’avant et je pense que cela a perturbé l’adversaire. Cette équipe aussi est au bat du tableau. Ils jouent avec le frein à main. Ils ont peur de se livrer pour perdre encore des matchs. Nous avons joué un peu sur cela. Ma satisfaction est la joie que les joueurs retrouvent après la phase aller. Je vois maintenant qu’il y a de l’ambiance dans les vestiaires et c’est tout ce que nous demandons. Mon secret, c’est le travail... »

Propos retranscris Kouakou Michel

 

Les autres résultats

BOUAKE FC Vs USC BASSAM : 0-1

SC GAGNOA Vs RACING : 3-1

FC SAN PEDRO Vs AFRICA SPORTS : 2-0

WAC Vs AS TANDA : 2-7

AFAD Vs ASI : 0-0

Dimanche 23 février 2020

SOA Vs ISSIA WAZY: 2-1

ASEC MIMOSAS Vs SOL FC: 4-1

I.T.