Partager sur:

 

Contrairement à une information publiée par le journal en ligne « sportmania.ci » et abondamment relayée sur les réseaux sociaux, ce mercredi, la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) n’a pas tenté de payer une prime de match de 10.000 F.CFA aux joueuses de la sélection nationale féminine, finaliste de la première édition du Tournoi UFOA B des Dames qui s’est déroulé récemment à Abidjan.

 

Les primes de match seront bel et bien payées aux encadreurs et joueuses de la sélection ivoirienne qui a pris part, du 14 au 24 février 2018 à Abidjan, à la première du tournoi de football féminin réservée aux pays membres de la zone B de l’Union des Fédérations Ouest-Africaines de football (UFOA).

 

Quelques heures après la finale perdue face au Ghana (0-1), les Eléphants Dames ont reçu l’assurance de la FIF qui a promis de tenir ses engagements dans le courant de la semaine et qui a consenti à payer également, avant la dislocation, une prime de transport doublée à 10.000 F.CFA.

 

La Fédération a tenu ainsi à récompenser les filles de Clémentine Touré qui ont eu une prestation encourageante, avec un bilan de trois victoires, un match nul et une défaite, malgré le financement de la participation ivoirienne sur fonds propres, le manque de dotation financière aux équipes par l’UFOA et la situation d’urgence créée par le préfinancement de l’organisation du tournoi à hauteur de 12 millions avant les demi-finales.

 

A noter que pour l’organisation de ce tournoi, l’UFOA a pu bénéficier d’un financement FIFA.

 

DCOM-FIF

 

 

 

 

 

E.K.