Partager sur:

Les Eléphants ont déjà la tête à la demi-finale face au Ghana prévue le mardi 8 octobre 2019 à 20H GMT à Thiès au Sénégal. Une rencontre qu’ils entendent jouer comme une finale.

 

Ira Tapé Eliezer (Gardien de but) : « On jouera le Ghana comme une finale »

« C’est le travail bien fait qui continue. On a pris l’équipe en cours de compétition avec le premier match gagné devant le Cap Vert. Cela nous a mis dans le bain. On travaille ensemble pour progresser dans ce tournoi. C’est mon rôle de sauver les ballons vicieux en direction des buts. On n’indexera pas les joueurs. C’est mon rôle de faire des efforts pour stopper tous ces ballons, de sauver des penalties. C’est la Côte d’Ivoire qui gagne. On prend match par match. Ce match contre le Ghana, on le jouera comme une finale.  On va jouer au football. On va essayer d’être concret ».

 

Chamou Karaboué (Défenseur) : « On espère faire un grand match devant le Ghana »

« Je remercie tout d’abord tous mes coéquipiers. Ce match contre le Togo n’a pas été aisé. On a rencontré une équipe togolaise bien en place. Elle nous a causé pal de difficulté. On a su conserver notre concentration. On est allé jusqu’aux tirs au but pour faire la différence. C’était un match d’engagement. J’avoue que c’était intéressant. Les deux équipes étaient en place physiquement, mentalement. On avait un esprit commun. Ce qui a fait notre force. L’adversaire qui est faible devant toi utilise la brutalité pour influencer. J’ai reçu des coups. J’ai compris que mon adversaire voulait me mettre en colère. J’ai pris le coup mais je me suis relevé. Il a su que j’étais là pour tout bouffer. Alors je lui montre que je n’abdique pas facilement. La Coupe UFOA est un très bon tournoi. On a battu le Cap Vert, puis le Togo. Ce sont de belles équipes. Le Ghana aussi est une belle équipe. J’ai confiance en notre équipe aussi. Il y a un bon état d’esprit. On ne sous-estime pas le Ghana aussi. On espère faire un grand match devant le Ghana ».   

 

Kouadio Nguessan (milieu de terrain) : « On s’est fixé l’objectif de rentrer au pays à la fin du tournoi »

« Il y a de l’émotion quand on obtient une qualification. Et pas n’importe laquelle. C’est une grosse performance qu’on a réalisé devant le Togo. On a travaillé très dur pour ce match. C’est vrai qu’on aurait aimé ne pas aller aux tirs au but. Mais Dieu qui décide. On a été solidaire. A la perte du ballon, on se regroupait très vite pour agresser ensuite le porteur du ballon. Chacun de nous était motivé. On s’est fixé l’objectif de rentrer au pays à la fin du tournoi. Et non se faire éliminer en cours de chemin. On joue le Ghana. Il va falloir se bouger. C’est un gros morceau. On doit tout donner pour arriver en finale ».

 

Doumbia Aboubacar (attaquant) : « J’avais un vrai garde de corps qui me suivait partout »

« Je suis heureux pour la qualification. Il fallait passer ce cap difficile. On a gagné le Cap Vert. Mais le Togo est un cap au dessus. Il fallait tout faire pour y arriver et gagner en confiance pour le dernier tour des éliminatoires du CHAN qui est en perspective. Les Togolais étaient regroupés sur mon côté. Je sais qu’ils ont visionné le match contre le Cap Vert. J’avais un vrai garde de corps qui me suivait partout. J’ai réussi tout de même à gagner des duels. Il y a eu des choses mauvaises dans ce match. Mais tout n’est pas jeter. Nous jouons la demi-finale devant le Ghana qui est une grande nation de football. Les Ghanéens sont combatifs. Les Ivoiriens sont aussi combatifs. Il nous faut être costauds, solidaires. Car, seul le talent ne suffit pas ».

Propos recueillis par TIEMELE Ives

 

I.T.