Partager sur:

 

Les travaux de la 56ème Assemblée Générale ordinaire de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) se sont déroulés ce samedi 23 juin 2018 à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix de Yamoussoukro, avec l’assentiment des membres actifs présents pour les différents rapports exposés par le Comité Exécutif sur l’exercice 2017.

 

Dans un contexte de crise entretenu par la fronde d’un groupement de membres qui dure depuis quelques mois, les travaux ont démarré conformément aux statuts de la FIF, après constatation de la présence d’une majorité de 45 des 81 membres actifs, dont sept clubs de Ligue 1 (14), 14 clubs de Ligue 2 (24), 22 clubs de D3 (38) et deux groupements d’intérêts (5).

 

« Vous venez de démontrer que la FIF, notre maison commune, doit être respectée en tant qu’institution », a fait remarquer le Président Augustin Sidy Diallo qui a conduit les travaux en ouvrant la séance par la présentation des invités et le cérémonial des allocutions.

 

Ainsi, le représentant du Ministre des Sports et Loisirs, le Colonel Sita Sangaré, Président de la Fédération sœur du Burkina Faso, par ailleurs Membre du Comité Exécutif de la CAF et tout nouveau Président de l’UFOA zone B, les représentants du Gouverneur du District et du Maire de Yamoussoukro, tout comme le Ministre René Diby, Président d’honneur de la FIF, ont appelé à la résolution de la crise et à l’entente entre les membres de la famille du football ivoirien.

 

« Personne n’a intérêt à ce qu’il ait la division. Que la paix revienne pour le développement continu du football ivoirien », a plaidé le Président Sita Sangaré dont les propos ont été renchéris par le Ministre René Diby qui a conseillé Président de la FIF de « continuer à tendre la main, tout en étant dans la vérité et dans le droit ».

Pour sa part, le représentant de la tutelle a suggéré que les travaux tendent à relever certains défis, notamment, ceux de la « cohésion, de la relance du football, de l’organisation de la CAN 2021 et de la réussite de la participation ivoirienne à ladite CAN ».

 

Le point d’orgue des travaux menés selon un ordre du jour en 17 points, a été le quitus accordé par l’Assemblée à l’équipe dirigeante, après sa présentation du rapport d’activités, du rapport financier qui a reçu la certification du Commissaire aux comptes et l’agrément de la Commission d’Audit interne.

 

Les délégués ont également suivi le Comité Exécutif sur les chapitres du budget 2018 qui s’élève à 6.146.721.131 de F0CFA, du renouvellement du mandat du Commissaire aux Comptes indépendant pour quatre années, de la révocation et de la nomination de nouveaux membres au Comité Exécutif, ainsi que sur la proposition de 69 demandes d’affiliation.

 

A noter que cette Assemblée Générale de la FIF a été marquée par un esprit de convivialité qui s’est traduit par le partage d’un déjeuner servi à l’ensemble des délégués à la Fondation Félix Houphouët-Boigny, suivi d’un match de football qui a opposé les Présidents aux Secrétaires Généraux des clubs (2-3).

 

E.K

 

 

 

 

 

E.K.